la nouvelle 1as chamekh amor

SHARE:

la nouvelle_Prépabac _Physique-Chimie_Anglais_Français

la nouvelle 1as chamekh amor

Organiser le récit chronologiquement

télécharger les fiches 1AS

Fiches pédagogique 1AS

Mr. Chamekh Amor
Niveau: 1ère A.S
Abonnez ici: lycée doc . Si vous avez des demandes ou des suggestions, laissez un commentaire ci-dessous et Nous vous répondrons le plus vite possible.


Lycée Abi Obaida – Tébessa
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Activité : Evaluation diagnostique
Objectif : - Tester les pré-requis des apprenants.
Texte :
Robert passait ses vacances d'été au bord de la mer, comme d’habitude. Le matin, il
partait pour la plage qui se trouvait juste devant la maison qu'il avait louée.
Un jour, il décida d'aller à la pêche aux crabes. Il prit un panier, se dirigea vers les
rochers que la mer découvrait complètement quand elle est basse, comme ce matin-là, et
commença sa pêche. Il était si absorbé par sa tâche qu'il ne se rendit pas compte à quel
point il s'éloignait du rivage.
Soudain, il vit que la mer était en train de remonter, et qu'il ne pouvait plus regagner la
plage. Alors, il se mit à crier, et appelait à l’aide.
Heureusement, un pêcheur l'entendit et vint le sauver avec sa barque. Après cette
mésaventure, le reste des vacances se passa tranquillement sur la plage.
Source : Internet
1 - Où se passent les événements ?
Les événements se passent sur la plage.
2 - En quelle saison se déroule cette histoire ?
Cette histoire se déroule en été.
3 - Quels sont les personnages de ce récit ?
Les personnages de ce récit : Robert et le pêcheur.
4 - " Il était absorbé par sa tâche " veut dire :
a) Il y avait des taches sur l’eau.
b) Il était pleinement occupé par la pêche.
c) Le sable absorbait l’eau.
Cochez la bonne réponse.
" Il était absorbé par sa tâche " veut dire : b) Il était pleinement occupé par la pêche.
5 - Devant le danger, Robert
a) lançait des cris.
b) lisait un écrit.
c) piqua une crise.
Cochez la bonne réponse.
Devant le danger, Robert a) lançait des cris
6 - Dans le troisième paragraphe, le mot " Soudain " peut être remplacé par :
Souvent - Toutefois - Tout à coup - Parfois. (Recopiez la bonne réponse)
Soudain = Tout à coup
Texte :
Robert passait ses vacances d'été au bord de la mer, comme d’habitude. Le matin, il
partait pour la plage qui se trouvait juste devant la maison qu'il avait louée.
Un jour, il décida d'aller à la pêche aux crabes. Il prit un panier, se dirigea vers les
rochers que la mer découvrait complètement quand elle est basse, comme ce matin-là, et
commença sa pêche. Il était si absorbé par sa tâche qu'il ne se rendit pas compte à quel
point il s'éloignait du rivage.
Soudain, il vit que la mer était en train de remonter, et qu'il ne pouvait plus regagner la
plage. Alors, il se mit à crier, et appelait à l’aide.
Heureusement, un pêcheur l'entendit et vint le sauver avec sa barque. Après cette
mésaventure, le reste des vacances se passa tranquillement sur la plage.
Source : Internet
1 - Où se passent les événements ?
2 - En quelle saison se déroule cette histoire ?
3 - Quels sont les personnages de ce récit ?
4 - " Il était absorbé par sa tâche " veut dire :
a) Il y avait des taches sur l’eau.
b) Il était pleinement occupé par la pêche.
c) Le sable absorbait l’eau.
Cochez la bonne réponse.
5 - Devant le danger, Robert
a) lançait des cris.
b) lisait un écrit.
c) piqua une crise.
Cochez la bonne réponse.
6 - Dans le troisième paragraphe, le mot " Soudain " peut être remplacé par :
Souvent - Toutefois - Tout à coup - Parfois. (Recopiez la bonne réponse)
Mr. Chamekh Amor
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S


Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Compréhension de l’oral
Objectifs : - Comprendre l’acte de parole à partir des gestes, attitudes et symboles.
- Savoir raconter une histoire à partir d’une BD muette.
Support : planche de BD muette « Nicole jouant à l’arbalète »
A – Observation de l’ensemble de cette planche de BD :
1- Que représente cette planche ?
C’est une planche représentant une bande dessinée.
2- Complétez cette phrase par les termes manquants :
« La bande dessinée est une suite de ………. racontant ………. où il y a des………. »
« La bande dessinée est une suite de dessins racontant une histoire où il y des personnages.»
3- De combien de vignettes est constituée cette BD ?
Cette BD est constituée de six (6) vignettes numérotées (la vignette est une case de forme carrée ou
rectangulaire)
4- Qui sont les personnages présents dans cette BD ?
Les personnages présents dans cette BD sont :
- une fillette
- un bébé (apparemment son petit frère)
- un homme adulte (ça ne peut être que le père)
5- Qui est Nicole dont on parle dans le titre et avec quoi joue-t-elle ?
Nicole est la fillette qui joue à l’arbalète (c’est une arme qui sert à tirer des flèches composée d'un arc
monté sur un fût et bandé à la main ou par un mécanisme).
B – Observation des vignettes (dans l’ordre) :
1- Que vise Nicole ?
Nicole vise la pomme posée sur la tête de son petit frère.
2- Qu’est-ce que Nicole a l’intention de faire ?
Nicole a l’intention de tirer sur la cible (la pomme posée sur la tête de son petit frère).
3- Que pense son petit frère ? Quel dessin le montre bien ?
Son petit frère pense qu’il va mourir. Ce qui le montre bien est le dessin de la tombe.
4- Quel personnage fait son entrée dans la 2ème vignette ?
Le personnage qui fait son entrée dans la 2ème vignette est le père.
5- D’après les pictogrammes et symboles qui se trouvent dans la 2ème vignette ainsi que les gestes du
père, imaginez les paroles prononcées par celui-ci.
Le père dit à Nicole : « Non ! Ne fais pas ça, arrête-toi, c’est dangereux . . . »
6- Que fait le père dans la 3ème vignette et que dit-il à Nicole ?
Dans la 3ème vignette, le père prend l’arbalète que tenait Nicole et lui dit : « Si tu joue avec ça, tu vas
blesser ton frère. »
Remarque :
On nous montre le bébé avec un œil crevé (il est devenu borgne) et portant un bandeau noir.
Nicole jouant à l’arbalète
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement.
Activité : Compréhension de l’écrit
Objectifs : - Amener l’élève à lire, comprendre et analyser le texte.
Support : ‘Un jour quand j’étais enfant’ - (Camara LAYE. In. L’enfant noir)
Observation :
1- Repérez les éléments du paratexte.
Paratexte : - Titre : ‘Un jour quand j’étais enfant’
- Nombre de § : 03§
- Source : L’enfant noir.
D’après les éléments cités, pouvez-vous dire de quoi le texte va-t-il nous parler ?
Le texte va nous parler d’une histoire d’un enfant.
Lisez le texte et soulignez les indicateurs de temps.
Les indicateurs de temps : brusquement – presque aussitôt – un peu plus tard.
Analyse :
1- Relevez tout ce qui peut vous aider à identifier avec précision le lieu de l’action.
Le lieu d’action : (près de la case de mon père - dans l'atelier - autour de la case - dans la cour)
2- Quels sont les agents (humains ou non) qui participent à l’action ?
Les agents qui participent à l’action : (L’enfant, les parents, le serpent, Damany et un ami du
père)
3- Relevez tous les mots qui renvoient au serpent.

Serpent : bête – reptile.
4- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi.
Les temps employés : (L’imparfait - décrire), (le passé simple - raconter)
5- Complétez le tableau suivant (schéma narratif) à partir du texte :
Etapes du récit
Situation initiale
Déroulement des événements
a) Elément modificateur
b) Actions
Situation finale
Contenu
Présentation des personnages et du lieu de l’action
a) Brusquement.
b) Actions :
- L’enfant vit un serpent rampait autour de la case.
- Il joua avec le serpent.
- Damany le sauva.
La mère l’avertit.
Un jour quand j’étais enfant
J'étais enfant et je jouais près de la case de mon père. Je devais être très jeune encore:
cinq ans, six ans peut-être. Ma mère était dans l'atelier, près de mon père, et leur voix me
parvenaient rassurante, tranquille, mêlée à celles des clients de la forge et au bruit de
l'enclume.
Brusquement j'interrompis de jouer, l'attention, toute mon attention, fut captée par un
serpent qui rampait autour de la case, je m’approché bientôt. Je ramassai un roseau qui
traînait dans la cour et, à présent, j'enfonçai ce roseau dans la gueule de la bête. Le serpent
ne se dérobait pas: il prenait goût au jeu; il avala lentement le roseau, il l'avala comme une
proie. Il vint un moment où le roseau se trouva à peu près englouti, et où la gueule du
reptile se trouva terriblement proche de mes doigts. Je riais, je n'avais pas peur du tout, et
je crois bien que le serpent n'eût plus beaucoup tardé à m'enfoncer ses crochets dans les
doigts si, à l'instant, Damany, l'un des apprentis, ne fût sorti de l'atelier. L'apprenti fit signe
à mon père, et presque aussitôt je me sentis soulevé de terre: j'étais dans les bras d'un ami
de mon père !
Un peu plus tard, j’entendis ma mère m’avertir sévèrement de ne jamais
recommencer un tel jeu.
Camara LAYE. In. L’enfant noir. Ed. Plon. Paris. 1953
A- Observation :
- Dégagez le paratexte.
B- Analyse :
1- Relevez tout ce qui peut vous aider à identifier avec précision le lieu de l’action
2- Quels sont les agents (humains ou non) qui participent à l’action ?
3- Relevez tous les mots qui renvoient au serpent.
4- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi.
5- Complétez le tableau suivant à partir du texte :
Etapes du récit
Situation initiale
Déroulement des événements
a) Elément modificateur
b) Actions
Situation finale
Contenu
Niveau: 1ère A.S
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Compréhension de l’écrit
Objectif : - Amener l’élève à lire, comprendre et analyser une nouvelle
Support : ‘Le voyage de Sinbad le marin’.
1- Quels sont les personnages du récit ?
Le capitaine, la baleine, le narrateur, un homme, roi Mihrage, marchands.
2- Complétez le tableau suivant ?
Indicateurs de temps
Un jour, tout à coup, pendant deux
jours, le lendemain, un moment après
Indicateurs de lieu
Bassora, petit ile, grotte, mer, le
chein de la capitale
3- Relevez du texte le champ lexical du mot « bateau » ?
Bateau : Ile, embarquai, voiles, mer, capitaine, eau, navire, plongea, passagers, voyage,
vaisseau
4- Complétez le tableau suivant ?
Temps du récit
Imparfait
Passé simple
Le présent
Leurs emplois
La description (situation initiale et finale)
Déroulement des événements
Discours direct
5-L e narrateur est il un personnage extérieur ou intérieur à l’histoire ?
Le narrateur est un personnage interne, c’est à travers le personnage que se montre le narrateur.
6- Complétez le tableau suivant ?
Situation initiale
L’élément perturbateur
Déroulement des événements
Situation finale
A la mort de ………………..capitaine.
- L’ile trembla tout à coup
- Du vaisseau ……….reprenez les.
Je choisis …………….Bassora
Synthèse :
- A partir de cette étude complétez le résumé suivant par le mot qui convient :
Je voyageai avec quelques marchands sur bateau vers Bassora jusqu’à ce que nous
percevions une ile, nous décidâmes d’embarquer, tout à coup, l’ile bougea et ce ne fus que le
dos d’un géant, chacun se plongea dans l’eau pour rejoindre le bateau mais je restai seul à la
mer pendant deux jours.
Un homme me sauva et je rejoignais mes camarades qui étaient heureux de me voir.

A la mort de mes parents, je me rendis à la Bassora, où je m’embarquais avec plusieurs
marchands sur un vaisseau.
Un jour que nous étions sous voiles en pleine mer, le calme nous prit en face d’une petite ile,
et quelques-uns d’entrer nous y débarquèrent avec la permission du capitaine. Mais l’ile trembla
tout à coup et nous donna une rude secousse.
Du vaisseau, on nous cria de nous débarquer car cette ile n’était que le dos d’une baleine
géante, les plus heureux se sauva dans la chaloupe, d’autres se jetèrent à l’eau et nagèrent vers le
navire. J’étais encore sur l’ile, ou plutôt sur la baleine lors qu’elle plongea brusquement, et je
n’eus que le temps de me cramponner à un morceau de bois.
Croyant avoir recueilli tous ses passagers, le capitaine fit hisser les voiles et le navire
s’éloigna rapidement, je demeurais seul pendant deux jours. Enfin, le courant me jeta contre une
ile où je réussi à prendre pied.
Un moment après, un homme parut, vint à moi et me demanda qui j’étais. Je lui racontais
mon aventure, après quoi, il me fit entrer dans une grotte où il y avait d’autres personnes.
Le lendemain ; ils reprirent le chemin de la capitale et me conduisirent au roi Mihrage, que le
récit de mes aventures apitoya fort. Il ordonna que l’ont prit soin de moi et que l’on me fournit de
tout ce qui me manquait.
Un jour que j’étais allé au port, un navire y vint décharger de marchandises. Il arriva bientôt
des gens du navire qui me reconnurent témoignèrent une grande joie me revoir.
Dieu soit loué, me dit le capitaine, de vous avoir tiré sain et sauf d’un si grand danger. Voila
vos bien, que nous allions vendrez au bénéfice de votre famille. Tout y est, reprenez-les !
Je choisis ce qu’il y avait de plus précieux et j’en fis cadeau au roi Mihrage pour remercier.
Après un excellent voyage, nous abordâmes enfin à Bassora.
« Voyage de Sinbad le marin »
Analyse :
1- Quels sont les personnages du récit ?
2- Complétez le tableau suivant ?
Indicateurs de temps
Indicateurs de lieu
3- Relevez du texte le champ lexical du mot « bateau » ?
4- Complétez le tableau suivant ?
Temps du récit
Imparfait
Passé simple
Le présent
Leurs emplois
5-L e narrateur est il un personnage extérieur ou intérieur à l’histoire ?
6- Complétez le tableau suivant ?
Situation initiale
L’élément perturbateur
Déroulement des événements
Situation finale
Synthèse :- A partir de cette étude complétez le résumé suivant par le mot qui convient :
Bassora, heureux, l’ile, le bateau, marchands,
Je voyageai avec quelques ………….. sur bateau vers ………….., jusqu’à ce que nous
percevions une ile, nous décidâmes d’embarquer, tout à coup, ………….. bougea et ce ne fus
que le dos d’un géant, chacun se plongea dans l’eau pour rejoindre ………….. mais je restai
seul à la mer pendant deux jours.
Un homme me sauva et je rejoignais mes camarades qui étaient ………….. de me voir.
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Points de langue
Objectifs : - Identifier les indicateurs de temps.
- Employer les temps du récit
1/ Les indicateurs de temps :
1- Les indicateurs de temps ci-dessous sont en désordre. Classez-les dans le tableau selon ce
qu’ils indiquent:
Un jour - soudain - jadis - et depuis - puis - après - brusquement - ensuite – tout à coup autrefois - aussi - encore - enfin.
Début du récit
Un jour - jadis –
autrefois
Action soudaine
Soudain - tout à
coup - brusquement
Suite des événements
Puis - après - ensuiteaussi - encore
Fin du récit
Et depuis - enfin.
2- Lisez le passage puis relevez les indicateurs de temps
« Il était absent depuis quelques heures et le petit Fortunato était tranquillement étendu au
soleil, regardant les montagnes bleues, et pensant que, le dimanche prochain, il irait dîner à la
ville, chez son oncle le caporal, quand il fut soudainement interrompu dans ses méditations par
l’explosion d’une arme à feu. Il se leva et se tourna du côté de la plaine d’où partait ce bruit.
D’autres coups de fusil se succédèrent ; enfin, dans le sentier qui menait de la plaine à la
maison de Mateo, parut un homme, coiffé d’un bonnet pointu comme en portent les
montagnards… ».
- depuis quelques heures
- le dimanche prochain
- quand soudainement
- enfin
2/ Les temps du récit :
1- Observez ces phrases et dites quelle est la valeur de l’imparfait dans chaque phrase ?
1/- l’enfant tombait tout le temps.
Habitude
2/- à l’arrivé du facteur, mon père travaillait déjà depuis trois heures.
Une durée non achevée
3/- Il se peignait tous les matins.
Répétition
4/- Le ciel était couvert, il pleuvait par moment er de temps en temps, on voyait un éclair. Description

2- Observez ces phrases et dites quelle est la valeur du passé simple dans chaque phrase ?
1/- l’enfant tomba une seule fois.
L’action unique
2/- Ce jour là, mon père travailla trois heures.
Une durée achevée
3/- Hier matin, Il se peignit trois fois.
Répétition sans idée de durée
4/- Le ciel se couvrit, tout à coup, il se mit à pleuvoir et l’on vit un éclair.
Narration
A retenir :
- L’imparfait exprime un fait passé, mais non achevé (imparfait) entrain de se réaliser
pendant qu’une autre action se produit.
- Le passé simple exprime un fait passé rapide qui s’est produit à un moment précis et qui
est complètement achevé.
Exercice : Conjuguez chaque verbe au temps qui convient ?
1/- Autrefois, nous (passer) les vacances d’hiver chez mes grands parents. Pour préparer
Noël avec nos cousin, nous (décorer) toute la maison. Devant le sapin tout le monde
(danser) et mon grand père (rire) de nous voir heureux. Mes cousines (espérer) ne pas
avoir les mêmes jouets que l’année précédente.
Un jour de Noël, je (regarder) avec tendresse le visage ridé de ma grande mère.
Lorsqu’elle me (voir), elle m (emmener) prés de sapin. Elle (rire) mon regard ébahi
devant tant de cadeaux. A ce moment là, mon père (apporter) la buche. Nous (faire)
silence mais dans nos yeux (refléter) le bonheur.
(passions- décorions – dansait – rirait – espéraient – regardai – vit - m’emmena – rit –
apporta – fîmes – reflétait).

2/- La journée (être) superbe, les oiseaux (chanter), une brise (siffler). Je (prendre) une
grande inspiration et je me (réjouir) de ce délicieux moment. Je (marcher) ainsi depuis
deux heures lorsque je (rencontrer) Nicolas.
(était – chantaient – sifflait – pris – réjouis – marchais – rencontrai).
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Expression orale
Objectifs : - Savoir s’exprimer librement.
- Raconter une nouvelle à partir d’une illustration.
Support : - Illustrations de ‘Blanche neige’
Commentez les illustrations données en désordre puis remettez-les en ordre.
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Préparation à l’écrit
Objectif : - Reconstituer un texte.
- Remettez dans l’ordre le texte suivant :
a) Un jour, dans l’école, un petit mioche au visage pâle inquiet se tint tout seul dans un
coin, les mains au dos.
b) Omar avait de temps en temps l’occasion de calmer sa faim. En effet, il faisait de petites
commissions pour Yamina, une voisine… Elle le récompensait en lui donnant une tranche
de pain avec un fruit.
c) La joie illumina son visage. Omar aussi était heureux.
d) Arrivé à bonne distance, il s’arrêta épia le petit garçon. Il le vit de loin fixer des yeux le
bout de pain, puis le saisit d’un geste furtif et mordre dedans.
e) Omar laissa tomber à ses pieds ce qui lui restait de croûton, fit semblant de ne pas s’en
apercevoir et continua de courir.
M. Dib « La grande maison ».
Corrigé : b – a – e – d - c.
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Expression écrite
Objectifs : - Résumer une nouvelle.
- Imaginer une suite d’un récit.
Sujet 1:
Résumez le texte ‘Un jour quand j’étais enfant.
Sujet 2:
Voici le début d’un récit (situation initiale et élément perturbateur).
Imaginez une suite à celui-ci. Vous devrez le compléter par :
- une série d’actions et réactions (des événements)
- la situation finale (fin du récit).
C’était un jeudi de novembre, il était midi passé et comme tous les jours à cette
heure-là, nous sortions du lycée en nous pressant et en bavardant gaiement.
Nous marchions en groupe moi et mes copines depuis à peine quelques instants,
quand tout à coup une voiture grise est arrivée à toute vitesse sur nous . . .
Un exemple du travail attendu de l’apprenant :
L’accident de voiture
C’était un jeudi . . . en bavardant gaiement.
Nous marchions ……., quand tout à coup une voiture grise est arrivée à toute vitesse
sur nous. Quand nous l’avons vue, ma camarade Leïla et moi, nous nous sommes arrêtées
immédiatement au bord du trottoir ; Farida, sans se rendre compte, a continué à avancer.
Le chauffeur a essayé de l’éviter mais comme la voiture allait vite, elle l’a percutée et
elle est tombée par terre inconsciente. Quelques secondes après, un des professeurs qui
était témoin de cet effroyable spectacle a transporté Farida dans son véhicule vers
l’hôpital.
Deux jours plus tard, on nous a dit qu’elle s’était rétablie et elle pouvait marcher sans
difficulté.
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 01 : Organiser le récit chronologiquement
Activité : Evaluation formative
Objectif : - Savoir réemployer les acquis.
Support : ‘Les vrillettes sont-elles des fantômes ?’ ; Pierre Pascaud « La vie des bêtes ».
1- Relevez les substituts du « fantôme ».
Le tic-tac, les vrillettes, le bruit suspect, ces insectes, l’horloge de la mort.
Les pronoms personnels : je, il, lui,
2- Parmi les substituts relevés, quels sont ceux qui représentent réellement le fantôme ?
Les vrillettes, les insectes.
3- Par quel verbe pouvez-vous remplacer le verbe « dire » pour introduire les paroles du
paysan et celles de Dégeer ?
Déclara, affirma le paysan, proposa Dégeer.
4- Pourquoi a-t’on employé le présent dans la dernière partie du texte ?
L’auteur présente la vrillette. Il explique son comportement (présent de vérité générale).
5- Mettez en ordre les phrases du texte :
a- Dégeer se proposa de l’en débarrasser.
b- Un paysan offrit l’hospitalité à Dégeer.
c- C’était des villettes.
d- Il lui expliqua qu’un fantôme hante la seule chambre qu’il pouvait lui offrir.
e- Le lendemain il présenta les insectes à son hôte.
f- Car il avait deviné l’identité du fantôme.
b- d- a- f- c- e.
Les vrillettes sont-elles des fantômes ?
Par une nuit d’automne de 1809, en pleine campagne bretonne, le naturaliste Dégeer trouva
porte close chez les amis qu’il était venu voir. Il demanda alors l’hospitalité à leur fermier.
« Je suis heureux de vous accueillir sous mon toit, lui dit le paysan, mais je ne pourrai vous
offrir que la chambre du mort. J’espère que vous n’avez pas peur des fantômes. Le nôtre est
celui d’un officier républicain tué lors d’une bataille. Son âme revient chaque nuit dans la
chambre. Les paysans s’étaient partagés ses affaires : sa montre revint à mon oncle qui, rentré à
la maison, constata qu’elle ne marchait pas. Il la mit sous l’oreiller et s’endormi. Au milieu de
la nuit, il se réveilla et entendit le tic-tac alors que les aiguilles demeuraient immobiles. Le
lendemain, il s’empressa de vendre la montre et de donner l’argent à l’église. Pourtant le tic-tac
continua dans la chambre ensorcelée où mon oncle refusa désormais de coucher. Depuis, aucun
de nous n’a osé aller y dormir. »
« Eh bien, dit Dégeer. Je ne serai pas venu chez vous pour rien, car je me charge de vous
débarrasser dès cette nuit du fantôme. »
Dégeer avait déjà deviné, pendant le récit de son hôte, que les vrillettes étaient certainement
à l’origine des bruits suspects. Il réussit à trouver deux ces insectes et, le lendemain les montra
triomphalement au paysan.
La minuscule vrillette, que les paysans appellent « l’horloge de la mort », fait un bruit qui,
en effet, rappelle le battement d’une montre. Elle creuse des galeries, de préférence dans les
meubles, et certains entomologistes disent qu’elle produit son tic-tac en frappant ses
mandibules d’un coup sec sur les bois.
Pierre Pascaud « La vie des bêtes ».

1- Relevez les substituts du « fantôme ».
2- Parmi les substituts relevés, quels sont ceux qui représentent réellement le fantôme ?
3- Par quel verbe pouvez-vous remplacer le verbe « dire » pour introduire les paroles du
paysan et celles de Dégeer ?
4- Pourquoi a-t’on employé le présent dans la dernière partie du texte ?
5- Mettez en ordre les phrases du texte :
a- Dégeer se proposa de l’en débarrasser.
b- Un paysan offrit l’hospitalité à Dégeer.
c- C’était des villettes.
d- Il lui expliqua qu’un fantôme hante la seule chambre qu’il pouvait lui offrir.
e- Le lendemain il présenta les insectes à son hôte.
f- Car il avait deviné l’identité du fantôme.
Mr. Chamekh Amor
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Compréhension de l’oral
Objectifs : - Développer l’écoute de l’élève.
- Amener l’élève à comprendre la structure d’une nouvelle
Ecoutez le texte, prenez des notes puis répondez aux questions :
Texte : le voyageur
Un voyageur très fatigué s’assit à l’ombre d’un arbre sans se douter qu’il venait de
trouver un arbre magique. « L’Arbre à réaliser des Souhaits ».
Assis sur la terre dure, il pensa qu’il serait bien agréable de se retrouver dans un lit
moelleux. Aussitôt, ce lit apparut à coté de lui.
Etonné, l’homme s’y installa en disant que le comble du bonheur serait atteint si une
jeune fille venait masser ses jambes percluses. La jeune fille apparut et le massa très
agréablement.
« J’ai faim, se dit l’homme, et manger en ce moment serait à coup sûr un délice. ».
Une table surgit, chargée de nourritures succulentes.
L’homme se régla. Il mangea et il lut. La tête lui tournait un peu. Ses paupières, sous
l’action du vin et de la fatigue, s’abaissaient. Il se laissa aller de tout son long sur le lit, en
pensant encore aux merveilleux événements de cette journée extraordinaire
« Je vais dormir une heure ou deux, se dit il. Le pire serait qu’un tigre passe par ici
pendant que je dors ».
Un tigre surgit aussitôt et le dévora.
O. S. Marden
1- Qui est le personnage principal du récit ?
Un voyageur.
2- Quelle est la particularité de l’arbre ?
La particularité de l’arbre est qu’elle réalise des souhaits.
3- Combien de souhaits le voyageur fit-il ?
Le voyageur fit trois souhaits.
4- Qu’est il arrivé au voyageur à la fin ? Pourquoi ?
A la fin le voyageur fut dévoré par un tigre parce qu’il avait eu cette pensée.
5- A quel temps sont conjugués les verbes du texte ? Pourquoi ?
A l’imparfait et au passé simple parce qu’il s’agit d’un récit.
6- Donnez un titre au texte ?
L’arbre aux souhaits
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Compréhension de l’écrit
Objectifs : - Lire, comprendre et analyser une nouvelle
- Déterminer les forces agissantes.
Support : « Chasse à la gazelle » (Malek Haddad, Je t’offrirai une gazelle)
Observation :
1- Repérez les éléments du paratexte.

Paratexte : - Titre : ‘Chasse à la gazelle’
- Nombre de § : 03§
- Source : Je t’offrirai une gazelle.
2- D’après les éléments cités, pouvez-vous dire de quoi le texte va-t-il nous parler ?
L’auteur va nous raconter une histoire de :
- Un animal qui chasse une gazelle.
- Un homme qui chasse une gazelle.
* Lisez le texte et soulignez les noms des personnages.
Analyse :
1- Relevez tous les personnages qui figurent dans le texte.
Les personnages : Ali, Moulay et Yaminata.
2- Où se passe la scène ?
La scène se passe dans le désert.
3- Quand se passe la scène ?
La scène se passe vers le milieu de l’après-midi.
4- Combien de séquences voyez-vous dans ce récit ?
Relevez l’expression qui vous a permis de les retrouver.
Il y a deux séquences (La poursuite commença)
5- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi

Les temps employés : - L’imparfait ……….…….. décrire
- Le passé simple ………… raconter
6- Relevez du texte 2 énoncés descriptifs qui expriment :
a) L’agressivité des deux hommes.
b) Le sentiment de sympathie de l’auteur envers les deux gazelles.
Enoncés descriptifs :
a) L’agressivité des deux hommes :
- Ali chargeait sa carabine.
- Nerveux, impatient
b) Le sentiment de sympathie de l’auteur envers les deux gazelles :
- La plus petite vaincue.
- Elle mourut en pleurant.
7- Relevez les éléments du schéma actantiel dans le récit puis classez-les dans la grille suivante :
Le destinateur
Yaminata
Les personnages principaux (sujets)
Ali et Moulay
L’objet de la quête
Ramener une gazelle vivante à Yaminata.
Le(s) adjuvant(s)
Le camion qui permet la poursuite à travers le désert
Le(s) opposant(s)
- Les dunes
- La rapidité des gazelles (80Km/h)
Le destinataire
Yaminata
Synthèse :
Elaborez le schéma narratif du texte selon le tableau suivant :
1. Situation initiale
-le lieu
-le but
-le moment
-les personnages
2. L’élément modificateur
3. la transformation
4. L’élément de résolution
5. La situation finale
- Le désert saharien. Près de Fort-Flatters.
- Attraper une gazelle vivante.
- Vers le milieu de l’après- midi
- Ali et Moulay
Des traces de deux gazelles.
La chasse commença. (le camion les prit en chasse.)
Moulay veut une gazelle vivante. (la poursuite commença)
La plus petite, faible, épuisée, s’assit sagement, regarda
longuement ses ennemis et mourut.
Chasse à la gazelle
Un jour, avant d’arriver à Fort-Flatters, vers le milieu de l’après-midi, Moulay, Ali et
Yaminata se promenaient dans leur camion parmi les arbustes qui poussaient misérablement dans
ce désert. Ils étaient munis d’outils de chasse.
Soudain, Ali remarqua des traces qu’il reconnut aussitôt. Deux gazelles passaient depuis peu!
Ali chargeait sa carabine italienne. Il riait par ses yeux. « Vivante, je la veux vivante », demanda
Yaminata. Le camion roulait lentement. Attentif, Ali s’installa, un pied posé sur l’aile rayée par le
sable. Moulay ordonna : « Pose ce fusil ! Vivante ! Yaminata veut une gazelle vivante… ». Les
deux gazelles dressèrent leur museau pointu ; elles regardèrent l’ennemi en face. Elles détalèrent
en évitant les dunes fermes qui auraient permis au camion de passer. Elles coupèrent par une sorte
de plateau rouge. Mais au bout de ce plateau, il y avait d’autres dunes, de vraies dunes celles-là,
énormes, hautes d’une cinquantaine de mètres. La poursuite commença. Le camion fonçait, toute
sa ferraille grinçant joyeusement. Nerveux, Moulay accélérait : son pied défonçait le plancher ; le
volant lui battait les poignets et la poitrine. Il scrutait l’horizon, impatient et plein d’espoir. Mais
les gazelles, lancées purent atteindre la vitesse de quatre-vingt kilomètres à l’heure.
Cependant, la distance diminuait, les gazelles se rapprochaient. La plus petite se détacha ;
faible, épuisée, elle s’avoua vaincue ; son cœur allait éclater. Elle s’assit sagement. Sa tête se
pencha doucement. Elle regarda longuement ses ennemis, et mourut en pleurant.
D’après Malek Haddad, «Je t’offrirai une gazelle ». (Ed. R. Julliard).
Analyse :
1- Relevez tous les personnages qui figurent dans le texte.
2- Où se passe la scène ?
3- Quand se passe la scène ?
4- Combien de séquences voyez-vous dans ce récit ?
Relevez l’expression qui vous a permis de les retrouver.
5- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi
6- Relevez du texte 2 énoncés descriptifs qui expriment :
a) L’agressivité des deux hommes.
b) Le sentiment de sympathie de l’auteur envers les deux gazelles.
7- Relevez les éléments du schéma actantiel dans le récit puis classez-les dans la grille
suivante :
Le destinateur
Les personnages principaux (sujets)
L’objet de la quête
Le(s) adjuvant(s)
Le(s) opposant(s)
Le destinataire
Synthèse : Elaborez le schéma narratif du texte selon le tableau suivant :
1. Situation initiale
- Le lieu
- Le but
- Le moment
- Les personnages
2. L’élément modificateur
3. La transformation
4. L’élément de résolution
5. La situation finale
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Compréhension de l’écrit
Objectifs : - Lire, comprendre et analyser une nouvelle
- Déterminer les forces agissantes.
Support : « Le pêcheur et la carpe » (Contes d’Algérie)
Analyse :
1- Par quelle formule est introduit le texte et quel est son type ?
Il était une fois / le conte
2- L’événement raconté est il réel ? Justifiez votre réponse ?
Il est imaginaire :
- Celle-ci lui proposa un marché
- La carpe l’exauça(le souhait du pêcheur)
- La carpe lui exauça ce rêve.
3- Quels sont les personnages du récit ?
Le pêcheur, sa femme et la carpe.
4- Complétez le tableau suivant ?
Indicateurs de temps
Quelques mois plus tard, il était
une fois, un jour
Indicateurs de lieu
Dans une magnifique demeure,
dans un château, compagne, une
pauvre cabane
5- Quels ont été les vœux de la femme du pêcheur ?
Elle demanda une maison.
Elle voulut habiter dans une magnifique demeure.
Elle voulut ensuite habiter dans un château et être la reine du pays.
Elle voulait habiter la lune.
6- Complétez le tableau suivant ?
Temps du récit
Imparfait
Passé simple
Plus que parfait
Leurs emplois
La description (situation initiale et
finale)
Déroulement des événements
7- Choisit parmi les mots suivants, ceux qui caractérisent la femme du pêcheur ?
Générosité, malice, avidité, intelligence, insatisfaction, faiblesse, gaspillage.
La femme du pêcheur : Avidité, insatisfaction, gaspillage
8- La carpe a réagi de sorte à la dernière demande de la femme parce que :
- Elle a compris que la femme était gentille et elle se contente toujours de peu
- Elle a compris que la femme du pêcheur est devenue plus riche.
- Elle a compris que la femme du pêcheur était avide et égoïste et cherchait toujours
plus, elle ne se contente pas du peu
9- Complétez le tableau suivant ?
Situation initiale
Il était une fois …………..cabane
L’élément perturbateur
- Un jour……………..répondit le pêcheur
Déroulement des événements - Aussitôt ……………pauvre homme y alla.
Situation finale
La carpe très courroucée ….auparavant
Synthèse :
A partir de cette étude faites le schéma actanciel.
1/- Le héros : la femme du pêcheur.
2/- Les adjuvants : le pêcheur.
3/- Les opposants : l’avidité et la cupidité.
4/-Le destinataire : la carpe.
5/-L’objet: La recherche de la vie de luxe.
Le pêcheur et la carpe
Il était une fois un pêcheur qui vivait à la compagne avec sa femme. Ils habitaient une
pauvre cabane.
Un jour, le pêcheur attrapa une carpe. Celle-ci lui proposa un marché :
- Si tu me laisse repartir, tu auras tout ce que tu voudras.
- Oui, affaire conclue, répondit le pêcheur.
Aussitôt arrivé chez lui, conta l’aventure à sa femme.
Celle-ci demanda une maison.
L’homme retourna au lac et présenta le souhait de son épouse. La carpe exauça ce souhait
sur le champ. Le pêcheur et sa femme poussèrent des cris de joie en voyant la belle petite
maison.
Hélas, la femme du pêcheur, qui avait gouté à la richesse, voulut, quelques mois plus tard,
habiter dans une magnifique demeure. La carpe exauça encore ce souhait.
Elle voulut ensuite habiter dans un château et être la reine du pays.
La carpe accepta mais pour la dernière.
La femme patienta de longs mois sans rien demander, mais un jour, elle demanda à son mari
d’aller voir la carpe, car elle voulait habiter la lune. Le pauvre homme y alla. La carpe, très
courroucée, fit un geste et le pêcheur et sa femme se trouvèrent dans leur petite cabane aussi
pauvre qu’auparavant.
Quant à la carpe, elle disparut pour toujours.
Conte d’Algérie. Texte recueillis par G. Baroud
Analyse :
1- Par quelle formule est introduit le texte et quel est son type ?
2- L’événement raconté est il réel ? Justifiez votre réponse ?
3- Quels sont les personnages du récit ?
Indicateurs de temps
4- Complétez le tableau suivant ?
Indicateurs de lieu
5- Quels ont été les vœux de la femme du pêcheur ?
- Elle demanda une maison.
- Elle voulut habiter dans une magnifique demeure.
- Elle voulut ensuite habiter dans un château et être la reine du pays.
- Elle voulait habiter la lune.
Temps du récit Leurs emplois
6- Complétez le tableau suivant ?
7- Choisit parmi les mots suivants, ceux qui caractérisent la femme du pêcheur ?
Générosité, malice, avidité, intelligence, insatisfaction, faiblesse, gaspillage.
8- La carpe a réagi de sorte à la dernière demande de la femme parce que :
- Elle a compris que la femme était gentille et elle se contente toujours de peu
- Elle a compris que la femme du pêcheur est devenue plus riche.
- Elle a compris que la femme du pêcheur était avide et égoïste et cherchait toujours plus,
elle ne se contente pas du peu
Situation initiale
9- Complétez le tableau suivant ?
L’élément perturbateur
Déroulement des événements
Situation finale
Synthèse :
A partir de cette étude faites le schéma actanciel ?
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Points de langue
Objectif : - Employer le discours rapporté.
Mettez les phrases suivantes au discourt indirect en faisant toutes les transformations nécessaires ?
1/- Elle me demande : « Pourquoi le réveil n’a-t-il pas sonné ».
Elle me demande pourquoi le réveil n’a-t-il pas sonné.
2/- Il veut savoir : « Qu’est ce tu fais ce soir ».
Il veut savoir ce que je fais ce soir là.
3/- il m’affirmé : « Tu mens ».
Il m’affirmé que je mentais.
4/- Il m’a demandé : « Comment pourrai-je te remercier ».
Il m’a demandé comment il pourrait me remercier.
5/- On m’a demandé : « Que fais tu si devais recommencer ta vie ».
On m’a demandé ce que je faisais si je devais recommencer ma vie.
A retenir :
Le présent
Le passé composé
Le futur
Le futur antérieur
Est-ce que / les questions inversées
Impératif
Qu’est ce que
Qu’est ce qui
Les questions directes
Aujourd’hui
Hier
Demain
Ici
Exercice : Mettez les phrases suivantes au style indirect ?
1/- Je lui ai demandé : « Est-ce que tu viendras ».
Je lui ai demandé s’il viendrait.
2/- Il m’ demandé : « Qu’est ce qui est audacieux ».
Il m’a demandé ce qui était audacieux.
3/- Il me demande : « Sortez ».
Il me demande de sortir.
4/- Il me demande : « Combien d’enfants avez-vous ? »
Il me demande combien d’enfants j’ai.
5/- Il m’a demandé : « Qu’est ce que tu fais ».
Il m’a demande ce que je faisais.
imparfait
plus que parfait
conditionnel présent
conditionnel passé
si
de + l’infinitif
ce que
ce qui
garder le mot interrogatif
ce jour là
la veille
le lendemain
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Expression orale
Objectifs : - Savoir s’exprimer librement.
- Raconter une nouvelle à partir d’une illustration.
Support : - Illustrations de ‘Le Petit Chaperon Rouge’
Commentez les illustrations données en désordre puis remettez-les en ordre.
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Préparation à l’écrit
Objectif : - Elaborer le schéma actanciel d’une nouvelle.
- Le schéma actanciel :
Le sujet (le héros) est le personnage qui doit accomplir la mission (l’action).
L’objet est ce que le sujet s’efforce de réaliser, d’atteindre ou d’obtenir
Le destinateur désigne au sujet le but à atteindre et le pousse à agir.
Le destinataire est l’ultime bénéficiaire des gestes posés par le sujet.
L’opposant fait obstacle aux visées du sujet.
L’adjuvant vient en aide au sujet dans la réalisation de son entreprise.
- Elaborez le schéma actanciel de la nouvelle ‘Le Petit Chaperon rouge’
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 02 : Déterminer des forces agissantes
Activité : Expression écrite
Objectif : - Résumer une nouvelle à partir de son schéma actanciel.
Sujet:
Résumez la nouvelle ‘Le Petit Chaperon Rouge’ à partir de son schéma
actanciel.
Mr. Chamekh Amor
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Lycée Abi Obaida – Tébessa
Niveau: 1ère A.S
Mr. Chamekh Amor
Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.
Activité : Compréhension de l’oral
Objectifs : - Développer l’écoute de l’élève.
- Amener l’élève à comprendre la structure d’une nouvelle
Ecoutez le texte, prenez des notes puis répondez aux questions :
L’oiseau arc en ciel
Il était une fois, un oiseau qui vivait en orient dans une cour ombragée. Autour de son
cou, il portait un lourd anneau orné de pierreries. L’oiseau se sentait à l’abri entre les hauts
murs de marbre. Il aimait respirer l’odeur des fleurs et écouter le ruissellement de la petite
fontaine. Quand des invités du maitre de maison le voyaient, les uns disaient : « Oh ! Quel
bel oiseau vert ». D’autres disaient : « Il est très beau, c’est vrai mais il n’est pas vert, il
est brun. Regardez le donc d’un peu plus près. « Allons, messieurs, quiconque n’est pas
aveugle voit bien que cet oiseau est bleu ! » s’écriait un troisième groupe. Mais, même
s’ils ne pouvaient se mettre d’accord sur la couleur de l’oiseau, tous étaient fascinés par la
beauté de l’anneau qu’il portait autour du cou.
L’automne vient. Les feuilles des arbres qui ombrageaient la cour jaunirent et
tombèrent, et l’oiseau put enfin contempler le ciel. Un jour, il aperçut un vol d’oiseaux qui
dirigeaient vers le sud. Il voulut les suivre, mais l’anneau qu’il portait le retenait au sol. Le
froid le faisait souffrir de jour en jour d’avantage et il commença à ressentir le poids de
son esclavage.
Au crépuscule du septième jour, il se libéra, au prix d’un effort incroyable, du lourd
anneau qui le retenait prisonnier. Mais en se délivrant, il se fit une profonde blessure au
cou. Bien qu’il saigna abondamment, l’oiseau, s’envola, libre vers le ciel. Il vola au dessus
des mers, des déserts, des montagnes et des vallées : il découvrit la beauté du monde. Il
apprit à déjouer les attaques des buses et des serpents et surmonter les dangers de la vie en
liberté.
Le trente et unième jour, il rejoignit la grande colonie d’oiseau dans le sud et s’étonna
de la joie avec laquelle ses compagnons l’accueillaient. Une chouette lui expliqua : «
l’apparition de l’oiseau arc- en- ciel annonce bonheur et santé pour nous tous » c’est alors
seulement que l’oiseau compris que son plumage était multicolore. L’oiseau arc-en-ciel
vécut longtemps et fit le tour du monde0. Mais chaque fois qu’il apercevait un anneau, la
profonde blessure à son cou lui faisait mal.
« Conte anonyme »
1- Quels sont les personnages du récit ?
Le maitre, l’oiseau arc en ciel, des invités.
2- Complétez le tableau suivant ?
Indicateurs de temps
Il était une fois, un jour, automne,
crépuscule du 7ème jour,
Indicateurs de lieu
Orient, cour, marbre
3- Relevez du texte le champ lexical du mot « nature » ?
Nature : ciel, montagnes, vallées, oiseaux, mers, déserts, feuilles des arbres, serpents, chouette
4- Relevez du texte le lexique de la perception visuelle.
Perception visuelle : regardez, vert, brun, aperçut, voyaient, bleu, jaunirent
5- Reliez les phrases de la colonne A avec celle de la colonne B?
A
B
1/- Ses amis se réjouissaient en le voyant
2/- Chaque jour son chagrin s’amplifiait.
3/- Quand l’automne était venu
1–b
a/- Car le froid le faisait souffrir, il ressentit son esclavage.
b/- étant signe de joie et de santé.
c/- L’oiseau avait cassé son anneau et s’envola.
2–a

3–c

6- A partir de cette étude complétez le tableau suivant ?

Situation initiale
L’élément perturbateur
Déroulement des événements Situation finale

Il était une fois ………….autour du cou.
Un jour …………..esclavage
Au crépuscule ……….liberté
Le trente …………….lui faisait mal

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.

Activité : Compréhension de l’écrit
Objectifs : - Amener l’élève à lire, comprendre et analyser le texte.
- Identifier les fonctions de la description dans le récit.
Support : ‘Hercule avait peur du noir’
Observation :
1- Repérez les éléments du paratexte.
Paratexte : - Titre : ‘Hercule avait peur du noir’
- Nombre de § : 03§
- Source : Revue spécialisée.
D’après les éléments cités, pouvez-vous dire de quoi le texte va-t-il nous parler ?
Le texte va nous parler d’une histoire d’Hercule
Lisez le texte et soulignez les verbes conjugués à l’imparfait.
De quoi parle le texte ?
Le texte parle d’une histoire où Hercule sauva la princesse Isabelle.

Analyse :
1- Relevez tous les personnages qui figurent dans le texte ?

Les personnages : Hercule, le vieillard, le gardien et la princesse.
2- Comment est décrit Hercule ?

Hercule avait des cheveux bouclés, le visage bronzé …
3- Où habitait Hercule ?

Il habitait à Oirzézéte dans un château fort.
4- Pourquoi Hercule avait-il peur du noir ?

Il avait peur de noir car il faisait des cauchemars si la chambre était sombre.
5- Où le vieillard envoyait-il Hercule ?

Il l’envoya à un château fort pour sauver la princesse.
6- Comment sauva-t-il la princesse ?

Il sauva la princesse en répondant à une devinette.
7- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi.

Les temps employés : l’imparfait pour décrire et le passé simple pour raconter
Synthèse :
Complétez le paragraphe suivant par les mots qui conviennent.

« Hercule avait peur du noir car il faisait des cauchemars. Un jour, il rencontra un vieillard
qui lui dit : ‘une jeune princesse est prisonnière dans un château. Hercule partait à sa recherche
sur une licorne. Il répondit à une devinette et sauva la princesse ».

Hercule avait peur du noir
Il était une fois un jeune homme nommé Hercule qui avait des cheveux bouclés, le visage
bronzé, les yeux noisette, les lèvres roses et les dents pointues. Il vivait à Oirzézéte dans un
château fort. Le château était grand ; il était en pierre et en forme d'une tour. Hercule était
heureux car il avait tout mais il lui fallait une princesse pour dormir avec lui car il avait peur
du noir. Il faisait des cauchemars si la chambre était sombre.
Un jour, un vieillard rencontra Hercule et lui dit : « Une jeune princesse qui se prénomme
Isabelle est prisonnière dans un château fort. Elle a les cheveux blonds ondulés, une robe
rose, des chaussures blanches ». Puis le vieillard dit à Hercule qu'il devra répondre à une
devinette pour délivrer la princesse. Hercule pensa qu'elle devait être belle et qu'il aimerait se
marier avec elle. Il partit à sa recherche sur une licorne. Le prince arriva devant le château et
vit un gardien. Le gardien lui posa une devinette :
- « Quel est l'animal qui a le plus de pattes ? Tu as trois chances »
- « L'araignée ! »
- « Non ! »
- « La chenille ! »
- « Non ! C'est ta dernière chance.
- « Le mille-pattes ! »
La porte s'ouvrit. Et c'est ainsi qu'Hercule put délivrer la princesse.
Désormais, Hercule et Isabelle étaient heureux avec des bébés. Il n'avait plus peur du noir
parce qu'il dormait avec la princesse Isabelle.
D’après Alison et Mélissa,
Revue spécialisée du centre social Saint Waast de Soissons, 2008

 Analyse :
1234567-

Relevez tous les personnages qui figurent dans le texte ?
Comment est décrit Hercule ?
Où habitait Hercule ?
Pourquoi Hercule avait-il peur du noir ?
Où le vieillard envoyait-il Hercule ?
Comment sauva-t-il la princesse ?
Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi.

 Synthèse :
- Complétez le paragraphe suivant par les mots qui conviennent :
« Hercule avait peur du …….. car il faisait des …….. Un jour, il rencontra ……..
qui lui dit : ‘une jeune princesse est prisonnière dans ……... Hercule partait à sa
recherche sur …….. Il répondit à une …….. et sauva la princesse ».

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.

Activité : Compréhension de l’écrit
Objectifs : - Amener l’élève à lire, comprendre et analyser le texte.
- Identifier les fonctions de la description dans le récit.
Support : ‘Le vieux grand-père et le petit fils’ - (Contes choisis des frères Grimm)
Observation :
1- Repérez les éléments du paratexte.

Paratexte : - Titre : ‘Le vieux grand-père et le petit fils’
- Nombre de § : 04§
- Source : Contes choisis des frères Grimm.
2- Quelles sont les marques typographiques utilisées ?

( . , - ‘’ !)
D’après les éléments cités, pouvez-vous dire de quoi le texte va-t-il nous parler ?

Le texte va nous parler d’une histoire d’un vieux grand-père et son petit fils.
Lisez le texte et soulignez les verbes conjugués à l’imparfait.
De quoi parle le texte ?

Le texte parle d’une histoire d’un vieux grand-père avec sa famille.

Analyse :
1- Relevez tous les personnages qui figurent dans le texte.

Les personnages : le grand-père, le fils, la femme et le petit fils.
2- Dans quel état de santé était le grand-père ? Relevez du texte des expressions qui le montrent.

Le grand père était malade (…dont les yeux étaient devenus troubles, l’oreille dure, ses mains
tremblantes …)
3- Comment était traité le vieux grand-père par son fils et la femme de ce dernier ?

Il était maltraité (traité avec méchanceté ou avec dégout)
4- Où le fils et sa femme le placèrent ?

Ils le placèrent derrières le poêle dans un coin
5- Qu’est-ce qu’il a fait de l’assiette ?

Il laissa tomber l’assiette qui se brisa.
6- Que fit la femme ensuite ?

La femme le gronda.
7- Que fit leur petit fils âgé de quatre ans ? Pourquoi ?

Il ramassait des planches pour ses parents quand il sera grand.

8- Comment réagirent les deux parents ?

Ils se mirent à pleurer et changeaient leur comportement avec le grand père.
9- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi

Les temps employés : - L’imparfait ………….….. décrire
- Le passé simple ………… raconter
10- Choisissez parmi les phrases suivantes celle qui serait la morale de cette histoire :
a- Supportons les maux d’aujourd’hui sans penser par avance à ceux que peut-nous réserver l’avenir.
b- Il faut faire son devoir sans préoccuper des critiques.
c- On subit souvent le mal qu’on a voulu faire à autrui.

La morale de l’histoire : On subit souvent le mal qu’on a voulu faire à autrui.
Synthèse :
Complétez le paragraphe suivant par les mots qui conviennent.

« Il était une fois, un vieux grand-père qui était malade. Son fils et sa femme
prirent du dégout. Ils le placèrent dans un coin et lui servaient dans une vieille
assiette. Un jour, il laissa tomber cette assiette qui se brisa et la femme le gronda.
Plus tard, les deux parents virent leur petit fils ramassait des planches pour eux quand
ils seraient grands. Aussitôt, ils comprirent leur faute et changèrent de comportement
avec le grand-père ».

Le vieux grand-père et le petit fils
Il était une fois, un pauvre homme très vieux dont les yeux étaient devenus
troubles, l’oreille dure et dont les genoux tremblaient. A table, il pouvait à peine tenir
sa cuillère, répandait de la soupe sur la nappe et il en laissait même échapper de sa
bouche. Son fils et la femme de celui-ci en prirent du dégoût et le placèrent derrière le
poêle* dans un coin où ils lui servaient dans une vieille assiette en terre à peine de quoi
apaiser sa faim. Le vieillard regardait souvent avec tristesse du côté de la table et ses
yeux se mouillaient.
Un jour, ses mains tremblantes ne purent même pas tenir sa petite assiette ; elle
tomba à terre et se brisa. La jeune femme le gronda* mais il ne répondit rien et se
contenta de soupirer*. Elle lui acheta une assiette en bois dans laquelle elle lui donna à
manger.
Un jour, le père et la mère virent leur petit fils âgé de quatre ans occupé à
rassembler à terre quelques planches.
- « Que fais-tu là ? » demanda le père.
- « C’est une petite assiette, répondit l’enfant, où mangeront père et mère quand je
serai grand ».
Le mari et la femme se regardèrent un instant sans rien dire, puis ils se mirent à
pleurer. Ils reprirent désormais le vieux grand-père à leur table. Il mangea avec eux et
ils ne le grondèrent plus quand il lui arrivait de déverser un peu de soupe sur la nappe.
Contes choisis des frères Grimm

Analyse :
1- Relevez tous les personnages qui figurent dans le texte.
2- Dans quel état de santé était le grand-père ? Relevez du texte des expressions qui le montrent.
3- Comment était traité le vieux grand-père par son fils et la femme de ce dernier ?
4- Où le fils et sa femme le placèrent ?
5- Qu’est-ce qu’il a fait de l’assiette ?
6- Que fit la femme ensuite ?
7- Que fit leur petit fils âgé de quatre ans ? Pourquoi ?
8- Comment réagirent les deux parents ?
9- Quels sont les temps employés dans le texte ? Justifiez leur emploi
10- Choisissez parmi les phrases suivantes celle qui serait la morale de cette histoire :
a- Supportons les maux d’aujourd’hui sans penser par avance à ceux que peut-nous réserver
l’avenir.
b- Il faut faire son devoir sans préoccuper des critiques.
c- On subit souvent le mal qu’on a voulu faire à autrui.
Synthèse :
Complétez le paragraphe suivant par les mots qui conviennent :
« Il était une fois, un vieux grand-père qui était …… . Son fils et sa femme prirent du …… .
Ils le placèrent dans un ……. et lui servaient dans une vieille …… . Un jour, il laissa tomber cette
assiette qui se brisa et la femme le …… . Plus tard, les deux parents virent leur petit fils ramassait
des …… pour eux quand ils seraient grands. Aussitôt, ils comprirent leur faute et changèrent de
comportement avec ……. ».

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.

Activité : Points de langue
Objectifs : - Employer le champ lexical relatif au cinq sens
- Utiliser la reprise pronominale.
- Employer les différents moyens de caractérisation.
1- Les cinq sens :
1 - Complétez le tableau suivant :
Sens
Verbe
La vue
Voir
L’ouïe
Entendre
L’odorat
Sentir
Le toucher
Toucher
Le goût
Goûter

Adjectif
Visuel (le)
Auditif (ve)
Olfactif (ve)
Tactile
Gustatif (ve).

Organe
L’œil
L’oreille
Le nez
La main
La langue

2 – Classez les verbes suivants dans la colonne qui convient :
Déguster – distinguer – tâter – humer – caresser – entendre – savourer – palper – puer – renifler –
entrevoir – écouter – siroter – effleurer – flairer – apercevoir – observer.
La vue
L’ouïe
L’odorat
Le goût
Le toucher
Distinguer.
Humer.
Tâter.
distinguer
Déguster.
Entrevoir.
Puer.
Caresser.
écouter.
Savourer.
Apercevoir.
Renifler.
Palper.
entendre
Siroter.
observer.
Flairer.
Effleurer.
2- La reprise pronominale :
* Supprimez les répétitions, écrites en caractère gras, dans le texte suivant :
« Le père Desbois fit l’acquisition d’une machine. La machine coûta très chère au père Desbois.
Peut-être que le père Desbois se laissa entortiller par le voyageur. Le voyageur vendit la machine au
père Desbois mais c’était une bonne machine et le père Desbois fut content de cette machine. Avec
dix fois moins de peine qu’avant le père Desbois ferait le double de travail et, du travail, le père
Desbois avait du travail en abondance, par-dessus la tête ».
Luis Guilloux. « Le pain des rêves ».
« Le père Desbois fit l’acquisition d’une machine. Elle lui coûta très chère. Peut-être se laissa-til entortiller par le voyageur qui la lui vendit mais c’était une bonne machine et il en fut content.
Avec dix fois moins de peine qu’avant il ferait le double de travail et, du travail, il en avait en
abondance, par-dessus la tête ».

3- La caractérisation:
1/ Dans le texte ci-dessous, relevez tous les adjectifs qualificatifs. Soulignez ceux qui changent
de sens en fonction de leur position par rapport au nom qu’ils qualifient (adjectifs antéposés
ou postposés) :

Portrait de Quasimodo
Il a de larges pieds, des mains monstrueuses, et avec toute cette difformité, je ne sais quelle
allure redoutable de vigueur, d’agilité et de courage ; étrange exception à la règle éternelle qui veut
que la force, comme la beauté, résulte de l’harmonie…
Quand cette espèce de cyclope parut sur le seuil de la chapelle, immobile, trapu, et presque aussi
large que haut, carré par la base, comme dit un grand homme, la populace le reconnut sur le
champ. Le pauvre diable avait des surnoms à choisir …
Victor Hugo, Notre Dame de Paris, 1831.
Larges (adj. antéposé) : qualification subjective
Si l’adjectif est postposé (pieds larges), la qualification est objective ; le sens de l’adjectif ne change
pas.
Même remarque pour les autres adjectifs sauf pour « grand homme ». Le sens de l’adjectif change :
- un grand homme (valeur morale) ;
- un homme grand (valeur physique).
2/ Observez les énoncés suivants :
« Les racines qui sont restées en terre sans se consumer poussent au printemps suivant ».
« Lorsque je le vis, deux années après l’événement que je vais raconter, il me parut âgé de
cinquante ans tout au plus ».
- Relevez les propositions relatives. Quel rôle jouent-elles ?
- Supprimez-les. Les phrases gardent-elles leur sens ?
Les propositions relatives :
- qui sont restées en terre sans se consumer
- que je vais raconter
* Leur rôle : caractériser les antécédents « racines » et « événement ».
* Si on supprime ces relatives, les phrases deviennent incompréhensibles ou bien prennent un sens
totalement différent.
* Ces propositions sont étroitement liées à leur principale ; elles complètent ou restreignent l’idée
exprimée dans celle-ci.
* On les appelle « relatives déterminatives ». Elles jouent le rôle d’adjectifs épithètes.
3/ Relevez les compléments du nom dans le texte suivant. Par quoi sont-ils reliés au nom qui
précède ?
« Baptiste et ses chemises à fleurs, Baptiste et sa vieille bouffarde, qu’il disait tenir de son
père… En fait, ce qui lui avait déplu aujourd’hui, ç’avait été de tomber nez à nez avec Germaine
Richard à la sortie du cimetière ».
Compléments de nom : chemises à fleurs, sortie du cimetière.
Le complément du nom est relié au nom par une préposition : chemises à fleurs, sortie du cimetière

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.

Activité : Expression orale
Objectifs : - Produire un énoncé narratif oralement.
- Employer des énoncés descriptifs.

Sujet :

Racontez votre séjour dans le pire hôtel imaginable.

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.

Activité : Préparation à l’écrit
Objectifs : - Préparer l’élève à produire une nouvelle.
- Savoir reconstituer un texte donné en désordre.
* Reconstituez le texte suivant puis soulignez quelques outils de caractérisation:
Un tableau inquiétant
1. Une traînée de nuages gris clair dérive dans les cieux. Au pied de l’énorme chêne se
dresse la silhouette d’un homme ; la rafale drape ses vêtements bleu marine et fait se
tenir droites les plumes de coq écarlates et orange qui ornent son chapeau.
2. Un vent farouche souffle et sa force géante repousse toujours vers la gauche les
branches dentelées maigrement recouvertes de feuilles jaunes et marron.
3. Ce tableau possède un pouvoir surnaturel qui vous hante, et c’est pour cela que je l’ai
acheté.
4. Il formait une simple tache noire sur l’un des murs blancs.
5. C’était un paysage sauvage et désolé, au cœur de la nuit ; au milieu se dresse un chêne
fantomatique.
6. Il y avait ce tableau macabre de Calame.
Un tableau inquiétant
Il y avait ce tableau macabre de Calame. Il formait une simple tache noire sur
l’un des murs blancs. C’était un paysage sauvage et désolé, au cœur de la nuit ; au
milieu se dresse un chêne fantomatique. Un vent farouche souffle et sa force géante
repousse toujours vers la gauche les branches dentelées maigrement recouvertes de
feuilles jaunes et marron. Une traînée de nuages gris clair dérive dans les cieux. Au
pied de l’énorme chêne se dresse la silhouette d’un homme ; la rafale drape ses
vêtements bleu marine et fait se tenir droites les plumes de coq écarlates et orange
qui ornent son chapeau. Ce tableau possède un pouvoir surnaturel qui vous hante, et
c’est pour cela que je l’ai acheté.
D’après Fitz James O’Brien , La chambre perdue

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle
Séquence 03 : Enrichir le récit par des énoncés descriptifs et des dires.

Activité : Expression écrite
Objectif : - Amener l’élève à rédiger la suite d’une nouvelle étudié en exploitant ses
acquis au cours de la séquence.

Sujet :
En mobilisant tous ce que vous avez appris sur le récit au cours de la
séquence imaginez la réaction du maitre lorsque il découvre que son bel
oiseau est a disparu « texte l’oiseau arc en ciel »

Plan du travail :
1/- Choisissez les indices spatio-temporels qui permettent de situer l’histoire.
2/- Choisissez les personnages : personnages principale et personnages secondaires.
2/- Employez le passé simple et l’imparfait pour les événements.
3/- Respectez la mise en page.

Lycée Abi Obaida – Tébessa

Niveau: 1ère A.S

Mr. Chamekh Amor

Projet III : Ecrire une petite biographie romancée
Intention communicative : Relater un événement fictif
Objet d’étude : La nouvelle

Activité : Evaluation certificative
Objectif : - Tester les acquis des apprenants.
Support : - ‘Le Maitre érudit’ (D’après Mouloud Feraoun)
1- Quels sont les personnages du récit ?

Maitre érudit, le sultan et le philosophe.
2- Le sultan était jaloux du maitre parce qu’il était :

a- gentil.
b- beau.
c- érudit.
3- Relevez du texte les caractères du maitre?

Maitre : sage, érudit, pauvre, intelligent, aimé, admiré, réputé, instruit
4- Le sultan demanda au maitre :

a- de lui enseigner la philosophie.
b- de lui réciter le coran.
c- d’enseigner un chameau le coran en 3ans.
5- Complétez le tableau suivant ?
Etapes

De ………….à
Il était …………….jaloux

Résumé
La description des
Situation initiale
personnages
- La mission impossible
a/- élément perturbateur :
un jour ………..tombeau »
(enseigner un chameau
le coran en 3ans)
b/- suite d’actions
Déroulement des le maitre ………..présent
- Une vive conversation
événements
entre le maitre et le
c/- dénouement :
c’est ……………chameau
philosophe.
- La mort du sultan
Depuis ce jour ……….épreuve Le bonheur du maitre
grâce à : la science,
Situation finale
sagesse et vivacité.

Caractéristiques
Temps : imparfait
Equilibre et stable
Le passé simple
élément perturbe
l’équilibre de la
situation initiale
présent de la narration
Retour de l’équilibre

6- Imaginez la suite des événements si le maitre n’avait pas rencontré le philosophe ?

Le maitre érudit
Il était une fois, un maitre érudit qui vivait dans la pauvreté et répandait parmi les
jeunes les plus connaissances que Dieu lui avait permis d’acquérir, en lui donnant une
intelligence lumineuse. Il était aimé et admiré de tous. Le Sultan en devient jaloux.
Un jour, il le fit venir et lui dit : « Tu es un maitre réputé, un pédagogue averti, je vais
te confier un élève. Je t’accorder trois ans pour lui enseigner le coran ».
Il lui présenta une belle bête, un chameau, « voici ton futur élève, lui dit-il. Réfléchis
jusqu’à demain. Si l’entreprise te parait difficile, tu peux refuser : je t’ai préparé, dans ce
cas, un cachot profond qui sera ta prison, ton tombeau.
Le maitre s’en alla tout triste, maudissant sa science et sa sagesse…. Il rencontra un
philosophe, homme simple et triste, vêtu de guenilles, vivant d’herbes et de racines en
compagnies des bêtes sauvages qu’il préférait aux hommes. Il lui demanda conseil.
« Homme instruit, lui dit le philosophe, ta science te rend aveugle, borné et craintif.
Peux tu connaitre les desseins du très haut ? Lui seul doit inspirer la crainte, none sultan
périssable……….Va ? Accepte l’élève qu’il te propose. D’ici trois ans, tu peux mourir, tu
seras entre les mains de Dieu. Le chameau peur mourir, tu n’auras pas à prouver ton
habilité. Si l’heure du sultan suprême a enfin sonné, tu te trouveras possesseur d’un
chameau et plus riche que tu ne l’es à présent !
C’est ce qui arriva, le Sultan ne tarda pas à mourir et nul ne songea à réclamer le
chameau.
Depuis ce jour, sagesse, science et vivacité faisaient bon ménage chez le maitre,
redevenu heureux après cette pénible éprouve.
D’après Mouloud Feraoun
1- Quels sont les personnages du récit ?
2- Le sultan était jaloux du maitre parce qu’il était :
a- Gentil.
b- Beau.
c- Erudit.
3- Relevez du texte les caractères du maitre?
4- Le sultan demanda au maitre :
a- De lui enseigner la philosophie.
b- De lui réciter le coran.
c- D’enseigner un chameau le coran en 3ans.
5- Complétez le tableau suivant ?
Etapes
Situation initiale
Déroulement des événements
De ………….à
Résumé
Caractéristiques
a/- élément perturbateur :
b/- suite d’actions
c/- dénouement :
Situation finale
6- Imaginez la suite des événements si le maitre n’avait pas rencontré le philosophe ?
[post_ads]
[Télécharger##download##]
[post_ads_2]

Nom

1AS,6,2AS,7,3AS,5,bac,7,conjugaison,2,Cours,1,Devoirs 1as,1,didactique,20,documents,8,ebook,12,Examens 1AS,1,Examens 2AS,2,Examens 3AS,4,fiche,16,fiches 1as français,1,fiches 2as,1,Grammaire,31,histoire,2,infos,1,la chamekh amor,2,Lecture,9,Linguistique,10,littérature,7,livres,99,livres anciens,55,livres audio,5,manuels,17,mémoires,1,Orthographe,4,pédagogie,4,phonétique,4,production,3,progressions et répartitions,1,Psychologie,1,Rédaction,3,Textes,3,travail,2,Vocabulaire,4,
ltr
item
Le lycée doc: la nouvelle 1as chamekh amor
la nouvelle 1as chamekh amor
la nouvelle_Prépabac _Physique-Chimie_Anglais_Français
https://1.bp.blogspot.com/-zx7uxEN9nto/XlqW5SCcHPI/AAAAAAAAA8M/buUo7NDoSWwfkWSBhSG_pLuQMs3kpLxYACLcBGAsYHQ/s320/1AS-La-Nouvelle-Projet-Entier.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-zx7uxEN9nto/XlqW5SCcHPI/AAAAAAAAA8M/buUo7NDoSWwfkWSBhSG_pLuQMs3kpLxYACLcBGAsYHQ/s72-c/1AS-La-Nouvelle-Projet-Entier.jpg
Le lycée doc
https://www.lyceedoc.com/2020/02/la-nouvelle-1as-chamekh-amor.html
https://www.lyceedoc.com/
https://www.lyceedoc.com/
https://www.lyceedoc.com/2020/02/la-nouvelle-1as-chamekh-amor.html
true
6816163666475855697
UTF-8
Chargé tous les messages Pas de messages VOIR TOUT Lire la suite Reply Cancel reply Delete By Home PAGES POSTS View All RECOMMENDED FOR YOU LABEL ARCHIVE SEARCH ALL POSTS Not found any post match with your request Back Home Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat January February March April May June July August September October November December Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Followers Follow THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy